L'idée 💡

L'histoire.

Pas de Molette sans casser d’œufs !

Une idée sortie de derrière les fagots…

Molette est né en France et plus précisément à Bordeaux. Nous sommes 2 associés, Valentin et Lucas, originaires de Nantes et Rouen.

Molette, c’est le fruit d’une longue réflexion sur nos habitudes alimentaires, notre façon de consommer et les grands défis de notre génération : manger sain, bio et local. Nous sommes clairs là dessus : nous n’avons rien inventé ! Nous avons simplement tiré le meilleur de nos habitudes et expériences distinctes.

L’origine de molette remonte à un soir de Juin 2012 à Bali (Indonésie) lorsque Valentin rentre pour la première fois sur le “Night Market “de Sanur.📍

Le night market à l’époque, c’est des stands individuels ou familiaux tous plus créatifs les uns que les autres. Un endroit où se rencontrent Spécialité locales et cuisine du monde dans une ambiance et des saveurs de Street-food asiatique.

Vous l’aurez compris, un stand en particulier a retenu toute l’attention de Valentin. Un stand qui peut se résumer en 3 points : Une marmite, des tubes en alu plongés dedans et un balinais. Le concept autour de ce boui-boui était tout aussi simple. Il suffisait de casser un oeuf dans un tube contenant une brochette et 2 minutes plus tard, sans les mains, comme par magie, une “Omelette en tube” sortait.

De retour en France, cette omelette roulée n’était plus qu’un lointain souvenir pour Valentin.

C’est 2 ans plus tard, alors en colocation avec son compère Lucas, qu’il repense à cette nuit de juin 2012. 💡.

Tous les 2 sportifs, nous nous étions fixé comme “règle de coloc” de stopper les traditionnels choca-pisse et miel-crotte qui nous suivaient depuis la maternelle.🚸.

Nous faisions attention à notre alimentation et tout particulièrement à ce que nos petits déjeuners soient sains et équilibrés. L’ingrédient magique ? L’OEUF.🍳.

Bien plus nourrissants que des céréales ou des tartines, ils sont une excellente source de prot’ tout en n’augmentant pas notre taux de sucre ou .. de mauvais cholestérol ! Cerise sur le gâteau l’œuf c’est abordable et ça, en tant qu’étudiant ça fait la diff.💸.

Malheureusement, chaque matin c’était la guerre : notre  flemmingite chronique était sujet à de nombreuses engueulades. Personnes ne voulait faire le petit dej’ 🤷.

C’est alors que tout naturellement (et on ne comprend toujours pas pourquoi il y a pas pensé avant) le rapprochement avec cette soirée Balinaise était fait. Nous nous sommes alors mis à travailler sur le concept en le revisitant à notre sauce avec nos recettes, nos envies. Du petit dej’, en passant de midi et jusqu’à minuit, notre concept ne nous lâchait plus! Nous avions trouvé la solution à l’équation : manger sain et bon, sans cuisiner, ni nettoyer. 

Notre délire entre potes va rapidement attirer la curiosité.  Nous avons alors travaillé sérieusement nos recettes en s’entourant de professionnels des métiers de bouches et de la diététique tout en restant tourné vers 3 piliers, les 3 piliers initiaux de notre amitié. 

Nos 3 piliers.

Ce qui nous rassemble.

Le voyage

Night Market Sanur📍

Ouvrir ses chakras, découvrir le monde, aiguiser son libre arbitre. 

Le fait de voyager, d’aimer ça, d’en redemander c’est notre lien premier. Ce sont nos meilleurs souvenirs, nos meilleurs projets. Que ce soit pour des stages d’études, pour travailler, pour explorer, pour profiter ou pour déconnecter, le voyage : c’est la vie. 

Plus que voyager c’est s’ouvrir et s’acculturer à d’autres modes de vie, d’autres manières de penser, de manger, de cuisiner …

Voyager ≠ tourisme ! C’est un état d’esprit qui permet de s’ouvrir, de (re)gagner confiance en soi, de se (re)découvrir, de faire le point voire même .. de trouver sa voie. 

On peut donc voyager à 100 000 km de chez soi comme à 10 km et même directement via son assiette 🍽️.

Manger mieux.

Hédonistes ou écologistes 🤔

 

Nous on essaie de ne pas ranger les gens dans des cases : Manger sain, c’est avoir fait un choix, c’est être logique.

Manger sain ce n’est pas que pour notre corps … Il y a bien sûr le fait de consommer bio pour éviter les pesticides mais achetez-vous des produits locaux pour éviter le transport ? Produit en circuit-court et en vrac pour éviter les déchets liés aux emballages ? Cela peut paraître excessif. Mais il suffit en vérité de changer ses habitudes de consommation pour parvenir à acheter local et sain sans prise de tête.

C’est un des principes qui nous a relié tous les 2 et que nous appliquons sans discernement à Molette 😘 .

Le sport.

Nôtre lâcher-prise 🎿

Les coups de foudre transpirants sont légions.

Quand on sait que des sociétés telles que B’twin font des milliers de pompes par jour, on se sent tout petit, ridicule, avec nos 100 pompes un dimanche sur deux.

Pourtant chez nous le sport c’est pas (forcément) la compétition et encore moins la performance. Pour nous le sport c’est “juste” être en activité.

Le E-sport ? bien-sûr, mais .. que si tu manges molette 😜.